Association pour la FORMATION
et le Perfectionnement
des AGRICULTEURS
et Salariés de l'Agriculture
afpasa-slide-page-db43bb

Tendre vers l’autonomie, grâce à la multiplication des semences prairies

Depuis plusieurs dizaines d’années, des démarches de sélection participative à critères multiples et adaptés aux localités de production ont été mises en place. Des communications récentes montrent des résultats techniques et agronomiques intéressants pour la sélection des semences.
Des agriculteurs de Haute-Saône ont donc fait la demande à l’AFPASA de mettre en place une formation à ce sujet, pour approfondir avec des spécialistes, les techniques pointues de multiplication des semences prairiales compatibles avec l’AB.
Cette formation fait l’objet d’une demande des éleveurs de Haute-Saône et du conseiller AB et système herbager de la CA70.

Objectif de la formation

  • Être capable de changer ou de perfectionner ses pratiques pour parvenir à des systèmes de production animale plus économes, en apportant de nouvelles connaissances techniques et une réflexion globale de son système technico-économique.
  • Être capable de modifier ses pratiques en l’occurrence son système fourrager.
  • Être capable d’identifier les bénéfices agronomiques et économiques en multipliant les semences prairiales et par l’apport protéique que celui-ci peut apporter à l’alimentation des animaux.
  • Être capable d’améliorer la qualité des fourrages pour gagner en autonomie fourragère.

Contenu de la formation

  • Journée 1 :
Être capable de comprendre le rôle majeur des prairies en élevage biologique, ses difficultés et ses facteurs de réussite.
Précis terminologique pour rappel aux agriculteurs : semences fermières, semences paysannes, semences population…
Présentation de la formation et de ses objectifs pour les 3 jours et présentation de la séance en fin de formation, de formalisation d’indicateurs de performances économiques, environnementales et sociales des différentes pratiques présentées durant le stage ; demande aux stagiaires d’y penser durant les interventions pour faciliter ce travail Présentation de l’intervenante, Valérie Ramseyer, biologiste au bureau d’étude « Paysage et environnement » en Suisse, historique du travail réalisé en Suisse
Diagnostic de prairie et choix des espèces
Pourquoi choisir la multiplication des semences.

Être capable d’évaluer les changements à opérer sur l’exploitation et les résultats technico-économiques à espérer.
Visite d’une exploitation en SUISSE ayant de bons résultats techniques à de faibles coûts de production de semences d’herbe.

  • Journée 2 :
Être capable de comprendre les principes de la sélection des semences fourragères.
Être capable d’identifier les réseaux d’acteurs et de recherche impliqués
Être capable de découvrir sa mise en application sur des cas concrets suivis par Paysage et environnement en SUISSE
Être capable de comprendre les intérêts agronomiques démontrés par la multiplication des semences
Être capable d’identifier les prérequis et les exigences d’organisation de cette démarche.

Quelles questions se poser avant, quels critères, comment se mettre en conditions d'expérimentation, etc...
Les aspects de la récolte
La réalité des prairies dans les différents états : dégradé, qui fonctionnent bien, prairie permanentes…
Recommandations humaines de l’intervenante pour animer et porter en réseau une démarche de sélection participative : retours d’expériences

Synthèse de la journée: quel mode d'emploi pour initier une multiplication de semences?
Intérêts et points de vigilance et contacts potentiels parmi le réseau de l’intervenante
Temps d’échange avec l’intervenante

  • Journée 3
Connaitre les difficultés et les facteurs de réussite dans une logique de sécurisation du système face aux aléas climatiques
Visite d’une exploitation EN HAUTE SAÔNE ayant de bons résultats techniques à de faibles coûts de production de semences d’herbe.
Présentation synthétique de l’exploitation : production, année de conversion, SAU, système fourrager et modalité de conduite du pâturage
Présentation des résultats technico-économiques
Focus sur la conduite du système fourrager Focus sur la nécessité de construire une stratégie de production en tenant compte des atouts/limites du milieu naturel qui s’impose pour réduire ses coûts de production
Place de l’herbe dans le système : avantages, inconvénients, conduite technique (dans les grandes lignes), adaptation aux aléas climatiques, impacts technico-économiques.


Être capable de formaliser un plan d’action :

Établir des points de repères économiques autour de la production de semence
Être capable de formaliser une liste d’indicateurs de performances économiques, environnementales et sociales.
Être capable d’évaluer les apports de cette nouvelle formation
Être capable d’identifier les besoins de formation complémentaires pour poursuivre la progression du groupe dans la mise en place de pratiques agro-écologiques.

Recherche par les stagiaires, accompagnés du formateur, des indicateurs de performances économiques, environnementales et sociales des pratiques présentées par l’intervenant : paramètres de performances économiques (rendement, marge brute, coût de la protection des cultures, coût de mécanisation, …), environnementales (substitution des produits phytosanitaires, conservation des sols, diversité culturale et réduction des pressions sanitaires, …) et sociales (temps de travail, adéquation aux valeurs et objectifs de l’agriculteur, réseau d’échange et d’expérimentation, acceptation sociale, construction de l’agriculture du « 21ème siècle »…)


Modalités pédagogiques

Dates
Journée 1 : mardi 7 juin 2022.
Journée 2 : mardi 26 juillet 2022
Journée 3 : jeudi 22 septembre 2022
Lieu
Suisse et Haute-Saône

Pré-requis : aucun
Intervenants
- Valérie Ramseyer
Biologiste au bureau d’étude « Paysage et environnement » en SUISSE
Mise en œuvre du Plan d’actions Stratégie Biodiversité Suisse
Revitalisation du précieux patrimoine naturel
Restauration et préservation des paysages culturels
Restauration des substances paysagères des voies historiques
Concrétisation de la nature en ville
Élaboration et mise en œuvre d’activités pédagogiques pour la biodiversité et le paysage
Mise en œuvre des actions de communications en faveur de la biodiversité et d’une agriculture durable.

- Christelle JAGER
Botaniste semence, Valorisation du patrimoine agricole pour une agriculture attractive et durable
Sauvegarde des espèces prioritaires.

- Juliette GUESPIN, conseillère en agriculture biologique de la Chambre d’agriculture de Haute-Saône

- Michel DEHLON, conseiller, animateur du développement local de la chambre d’agriculture de Haute-Saône

Responsable du stage
Christelle DEPLANTE
Prix
Contributeurs VIVEA : 105 euros - Non contributeurs VIVEA : 861 euros €
Télécharger la formation
retour à la catégorie

Le rôle de l'AFPASA de Haute-Saône est de vous FORMER, PERFECTIONNER, ACCOMPAGNER... tout au long de votre vie dans votre métier d'exploitant et/ou salarié agricole.

Nos partenaires

Voir tous

Nos coordonnées

Maison des Agriculteurs
17 Quai Yves Barbier
BP 20189
70004 VESOUL CEDEX
Tél : 03 84 77 14 38
Nous contacter